Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 23:25

Aujourd'hui, Mayela, chargée de l'entretien des casitas, m'a demandé le logo de TACACORI...
Comme je m'étonne de sa demande, elle m'apprend qu'elle souhaite se faire broder un polo avec le logo.

Mayela.jpgC'est vrai que nous avions remarqué combien l'uniforme est porté partout au Costa Rica. Cette appartenance a un groupe social est fortement inculquée depuis l'école où le port de l'uniforme est obligatoire.

Je la félicite pour son idée, qui prouve son attachement à notre petite
entreprise, et lui dit qu'elle se renseigne sur la question, afin que nous puissions en faire réaliser quelques-uns pour chacun de nous.

camisetas.jpg

Quelques jours plus tard, le temps à la petite boutique d'Alajuela spécialisée dans ce type de travail de réaliser le travail de broderie,  voici donc l'équipe tacacorienne au grand complet fière de vous présenter sa toute nouvelle tenue de travail.

camisetas-blancas.jpgEt, comme il n'est pas dans la nature des dirigeants d'imposer trop des règles strictes ;o), il a été laissé le choix à chacun, en plus d'une "camiseta blanca" commune, de choisir de porter ses couleurs favorites.

staff-TACACORI-camisetas-co.jpg"Azul, Morado, Turquesa, Canella, Verde, Rosa, Burdeos...." c'est dans un arc-en-ciel de couleurs que l'on vous accueillera désormais à TACACORI EcoLodge !

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 01:39

Meilleurs Souhaits pour cette Nouvelle Année à toutes et à tous !

voeux2013-web.jpg

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans HUMEUR
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 23:02

You know what ?
C'est la belle nuit de Noël à TACACORI...

table.jpg

Le sapin a revêtu son plus beau smoking étoilé et nous on a fait une belle choupette de fête parce qu'il paraît que comme tous les ans on attends le Vieux Barbu.... Papillon.jpg
Ulysse-et-Elfy-Noel-2012 Mais avant d'avoir nos nouveaux jouets, il faut surtout qu’on attende le feu vert de l’autorité ;o)

Elfy.jpgTout cela se passe sur  la grande terrasse car ici Noël c'est au balcon, pour savourer une bouffée d'air frais, un oeil sur les  lumignons azul de Noël qui décorent chaque poutre du toit de la terrasse, l'autre sur les pétards qui ne vont pas manquer de crépiter dans le ciel d'une minute à l'autre.
buche.jpg
Parce que le seul problème de cette soirée, c’est les pétards !!!
Il parait que c’est la coutume... heureusement, la réception de TACACORI toute proche permet un repli stratégique à cette attaque poudrière de bombes cartouches, pétards de fantaisie, feux de Bengale et autres joyeusetés dont on se passerait volontiers Ulysse et moi. 

Elfy-buche.jpg

La table se
couvre peu à peu  de toutes ces bonnes choses qu’on aimerait bien voir dans nos gamelles, mais on devra se contenter seulement d'un morceau de bûche mangue/fraise,  puisque notre maîtresse a fait en sorte qu’elles soient décorée de chantilly pour s’assurer qu’elles soit mangeable par nous (Ulysse et moi est des fous de chantilly).

Pendant tout ce temps le vieux barbu est passé ! Cette année encore, on ne l'a même pas croisé... Tous les petits sachets sont là. Easy. Finalement on nous remet nos paquets-cadeaux.
Hystérie collective, on en oublierait presque les pétards !!!

Elfy-peluche.jpg  ulysse-et-tigrou

C’est dégôutant !
Le tigrou d'Ulysse, il est plus gros que mon N'ourson !
Tant pis pour lui, je lui piquerai de toute façon...

Elfy-et-nounoursTiens, un flocon ?
Deux flocons
Trois flocons...


Ah non, c'est le trio de palmiers qui égraine sur la terrasse ses petites fleurs blanches tout autour de moi...
Fatiguée moi... Titou ?  tu dors ?

Elfy-dors.jpg ulysse-et-tigrou2.jpg

Elfy-nuit-noel.jpg
Ça y est, il est minuit, ça pétarade de partout.
Ça détonne sec et fort bruyamment...
Bon moi, je file au panier, là au moins les fanatiques du pétard ne nous aurons pas !


à très bientôt,   

     Elfy
Plein de nouvelles photos dans notre album  "Le Noël des Bearded"

        Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :  

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ULYSSE & ELFY
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 00:29

cueillette

Les années passées, comme les petits producteurs de la région nous avions apporté notre récolte au sein d'une coopérative locale pour récupérer après quelques semaines la correspondance de notre production en café torrefié.

sac-de-cerises


Mais, cette année, la récolte est bonne, aussi avons-nous décidé de réaliser notre première production de café en solo,  un café 100% bio puisque nous n'employons aucun pesticide.

Suivons Don Carlos (et Ulysse) au cours de ces semaines dans le processus de la réalisation de notre café artisanal.

Découvrez dans un premier temps  les 4 étapes du traitement du café après sa récolte :

- le dépulpage,
- la fermentation,
- le lavage,
- le séchage...

1 3
 3   4

Ulysse-et-la-recoltePour commencer, un petit rappel de botanique s'impose : le fruit du caféier est une drupe ou cerise. Il s'agit d'un fruit constitué de deux noyaux entourés d'une partie charnue. Ici, ce sont les noyaux, en l'occurrence les deux grains (ou fèves) de café qui nous intéressent.
depulpeuse
La technique employée par  voie humide comporte plusieurs étapes.


Le dépulpage, qui sert  à débarrasser le fruit de sa peau sans abîmer le grain, puis, le café est mis à laver dans des bacs.

Carlos surveille

lavage.jpg

sechageAprès cette étape, les grains, entourés de leur seule parche, sont de retour à TACACORI où ils vont être mis à sécher et se déshydraterons sous le séchoir à linge biologique transformé pour l'occasion en séchoir à café et bien gardé par Ulysse :o)

   ....à suivre pour la prochaine étape : le déparchage.


Cet article vous a plu ? Partagez-le sur : 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 04:15

Hébergée au coeur du bureau d'information à la Réception, TACACORI Boutic' vous accueille désormais pour une parenthèse shopping exclusive.  la-boutique.jpg

Découvrez une sélection d'accessoires et de produits 100% costariciens, choisis avec soin pour des clients d'exception.

La nouvelle boutique présente une variété de « petits trésors » à offrir, ou à s'offrir qui convient à tous les goûts et à tous les budgets. art-fusion


COMMERCE EQUITABLE
Notre implication s'inscrit dans une démarche de commerce équitable.
Nous avons sélectionné une gamme de produits originaux auprès d'artistes indépendants ou d'associations de femmes,  pour qui  l'artisanat représente l'apport d'un revenu permettant une intégration ou une réintégration dans la société, ainsi qu’une amélioration de leur qualité de vie.

Broderies

DES PRODUITS ISSUS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT.
Nos partenaires encouragent une gestion raisonnée des ressources naturelles locales non seulement par souci environnemental mais Birds of Costa Ricaaussi car celles-ci sont une source de revenu et d'inspiration pour ces petits artisans.IvoireVegetal1

Vous trouverez ici à la fois des objets utiles pour bien démarrer le voyage et des souvenirs insolites pour se
rappeler des meilleurs moments de vos vacances, une sélection d'objets d'art originaux et d'autres trouvailles aux saveurs régionales, autant de trésors qui prolongeront votre séjour et séduiront ceux que vous aimez en ces fêtes de fin d'année. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :   

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 22:33

Notre EcoLodge est situé au coeur d'une  région qui produit l'un des meilleurs cafés du monde. Le café est très important dans l’économie du Costa Rica mais aussi dans le cœur de ses habitants.

c11

C12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de comprendre les secrets de cette boisson nationale, il vous faudra parcourir la région, admirer des paysages luxuriants et  profiter du calme de la campagne. De novembre à mars, vous y croiserez sans doute les ceuilleurs portant leur "cajuela" sous le bras,  car voici revenue l'épC15.jpgoque de la récolte !

 

 

 

 

 

 

 

 

L'occasion pour nous d'aller rendre une petite visite à nos voisins de DOKA Estate, l'une des plus ancienne finca de café.
Déguster la délicieuse boisson dans son lieu d’origine est un vrai privilège, mais pour découvrir tous les secrets de sa culture,  il ne suffit pas déguster, nous vous recommandons de vivre l'expérience d'une visite intéressante et instructive qui va éveiller vos sens.

 

C13.jpg

Voici avant-goût de la visite réservée aux visiteurs qui les emènera de la graine germée à la tasse.

C3

Des installations classées au Patrimoine Architectural de l'Humanité en 2003...C5

C4Dans cette ambiance d'une autre époque, vous découvrirez comment on sépare le grain de la pulpe grâce à des machines traditionnelles qui fonctionnent par énergie hydraulique.

Puis, votre guide vous fera voir les grains en train de sécher à l'air libre et les séchoirs mécaniques, les deux méthodes de séchage. Il vous expliquera ainsi toutes les étapes de la production du café et ses différentes qualités.


C9L
’un des cafés les plus appréciés ici est un café sombre, c’est le café issu de grains cultivés à l’ombre des arbres. Les grains mettent plus longtemps à murir et donne un goût raffiné au café, mais c'est l'étape de la torréfaction qui permettra d'adapter le même grain aux goûts de chacun.

A la fin de la visite, bien sûr, une petite dégustation de café offerte !

C10




De retour chez vous, avec votre première tasse de café du matin, vous repenserez, il est certain, à cette terre merveilleuse où vous aurez découvert les secrets d'un arôme inoubliable..


Renseignements et organisation du tour à TACACORI

D'autres articles sur le café dans ce blog :
Grano de Oro
What else ?
Suivez Georg Clooney au Costa Rica

Le picking du café à commencé à TACACORI

Café : la récolte 2011 à commencé à TACACORI

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :   

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans TESTE POUR VOUS
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 17:46

Que faire des restes de fruits du petit déjeuner maintenant que Curu n'est plus là ?

Le jardin  tropical fourmille de vie.
Les ecureuil-mangeoire.jpgécureuils sautillent d'une branche à l'autre devant la nouvelle terrasse et le ballet des colibris qui butinent anime les haies en fleurs.

Patrick eut l'idée de fabriquer une mangeoire à oiseaux.
Motmot





Sitôt dit, sitôt fait, la voici installée depuis quelques jours en face de la nouvelle terrasse "Oropendula" pour le plus grand plaisir de nos visiteurs.

Les audacieux mot-mot n'ont pas tardés à s'y donner rendez-vous.

Mais les oiseaux vous savez, c'est un peu comme les clients le matin au petit déjeuner, la règle d'or c'est que s'ils veulent  tous manger en même temps, ils ne veulent pas forcément s'installer à la même table... ;o)

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 00:25

Le long chemin

oeufs-copie-1.jpgUn oeuf tombe sur le sable, d’autres suivent...
Une centaine environ par tortue.
Des centaines de milliers en une nuit...


Quelques minutes plus tard,  à peine moins lourdes, les tortues retournent à la mer, abandonnant leur progéniture aux multiples prédateurs et autres dangers naturels...

Baby


 
C'est 45 jours plus tard environ, qu'avec beaucoup de chance, un bébé sortira de l'oeuf.

La chance, il lui en faudra encore beaucoup pour survivre sur cette plage et regagner l'océan où l'attendent d'autres dangers...


pano.jpg

C'est en 2003, que nous que nous sommes pour venus pour la première fois sur cette plage du Pacifique au sable noir. Une rencontre magnifique avec les tortues Olive Ridley de laquelle est né notre film "Le long Chemin".

Il raconte ce long et difficile parcours des tortues qui reviennent pondre sur la plage de leur naissance :

La grande arribada  

Si les tortues viennent ainsi pondre toute l'année sur cette plage, lors des grands rassemblements, appelées arribadas  (Arribadar, en espagnol signifie accoster, aborder) à l'époque de la saison des pluies et influencées par la lune, elles sont des milliers à se donner rendez-vous sur cette plage.

C'est  l'arribada "la plus importante au monde", un spectacle inoubliable et émouvant pour les curieux qui ont la chance d'assister au grand rendez-vous.

arribada-d-octobre-2012.jpg

Rappelons-le une fois encore (pour ceux qui font circuler une information erronée sur internet), que c'est aussi  le seul endroit où la population est autorisée à récolter légalement des œufs de tortue. En effet, durant cette période de nidification en masse, une grande partie des œufs est naturellement détruite par les tortues qui creusent à l'endroit même où d'autres sont venues pondre avant elles.

L'association locale de développement d'Ostional (ADIO) contrôle ainsi la récolte et la vente légale de 1 000 000 œufs par mois. Le projet est strictement et scientifiquement surveillé pour s'assurer qu'aucune incidence n'est faite à la population de tortues. Il s'agit là d'un véritable projet de développement durable au bénéfice double de l'homme et de la tortue.

Plage-tortues
rapaceLorsque les bébés sortiront de leur coquille, les véritables prédateurs les guetteront. La lutte pour la vie commence dès les premiers instants, les vautours se repaissent à loisir des oeufs tout frais puis des jeunes tortues,  des proies faciles et sans défense. C'est alors que les villageois d'Ostional se relaieront sur la plage pour  chasser les oiseaux avec des bâtons et pour garder la plage toute l'année pour lutter contre le braconnage. Suite à ces mesures, la population de tortues est redevenue stable.

Néanmoins, on estime que moins d''une tortue sur cent née à Ostional reviendra  un jour pondre sur la plage de sa naissance.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :
 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans AU COSTA RICA
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:58

curu-plumes.jpgIl est reparti comme il était venu, sans crier gare, au son d'un de ces orages secs qui claquent l'air des soirées d'octobre avec fracas.Curú a quitté précipitamment la poutre de la terrasse de Tacacori où il aimait somnoler pour chercher refuge dans le vert environnant. Avant que la nuit arrive nous l'avons repèré, perché sur la plus haute branche d'un arbre voisin.
- "Curú venga... allez, viens !", pas de perche assez haute cette fois pour aller le cueillir sur sa cîme où il aurait rejoint  comme les autres fois l'épaule protectrice de Patrick.. A nos appels au sol, il répondait simplement : "Titou" (le petit nom d'Ulysse). Puis lassé par cette discutions stérile, il s'est envolé plus loin. Un beau vol !

curu-pat-dorment.jpg

Ses ailes autrefois mutilées, et que nous nous étions jamais résolus à recouper, étaient maintenant redevenues fortes et équilibrées. Je pense qu'il ne s'était pas encore rendu compte qu'il savait à nouveau VOLER.

Chaque matin à l'aube, à l'heure où
Curú est le plus bavard, Patrick est allé écouter la nature. Après tous ces moments passés ensemble, nous connaissons son répertoire par coeur car dans toute cette végétation tropicale un perroquet vert est impossible à localiser à l'oeil. C'est ainsi que  l'avons revu la semaine dernière une dernière fois, perché sur un grand arbre au milieu des champs de café mais, là aussi, trop haut lui tendre la main.

A l'heure matinale où j'écris ces lignes,  Patrick est allé encore une fois écouter l'aube pour trouver son
Curú. Tous les perroquets de compagnie sont l'oiseau d'une seule personne et Curú avait choisi Patrick. Ils avaient ensemble une relation formidable et une complicité hors du commun.

curu-et-Pat.jpg
Les relations sociales du perroquet sont complexes. Il y a le groupe social, en quelque sorte les "voisins ou le village", il y a ensuite les êtres plus près de lui avec lesquels il aura formé des alliances, qu’on pourrait nommer "les amis" et à l’intérieur duquel groupe se trouverait aussi "le meilleur ami". Puis, finalement, il y a le compagnon, celui qu’on pourrait désigner sous le nom "d’amoureux", avec lequel il aura tissé des liens d’attachement très forts et développé une relationcuru-cacahouettes.jpg presque fusionnelle.

curu-travaillle-copie-1.jpgLes interactions de l’oiseau avec ces différents membres de son groupe sont très classifiées et bien définies dans sa tête. Malgré qu’il soit très frustrant de constater que  l’élu  n’a aucune difficulté à manier le perroquet de toutes les façons possibles et imaginables,  je devais pour ma part imaginer des  interactions différentes avec lui et ne surtout pas tenter de le manipuler ou le caresser comme se le permettait Patrick sous peine d'être rappelée à l'ordre d'un bon coup de bec !

Malgré tout, depuis quelques jours nous tous les deux bien tristes du grand vide qu'il a laissé dans la maison. Ses rituels, ses conversations avec nous, ses bains, ses espiègleries, ses appels à l'attention, ses imitations de poules, de coq et de cochons, ses "couroucouroucourou" nous manquent...

D'avantage que Patrick, je me résigne à comprendre son besoin de regarder par-dessus la clôture pour faire de beaux vols. Je m'inquiète tout comme lui surtout de savoir s'il saura trouver sa nourriture et qu'il ne fera pas de mauvaises rencontres.

             Bonne chance à toi mon Curú !     curu-fleur-jaune

Curu est un oiseau libre, libre de commencer une nouvelle histoire et nous pauvres rampants, nous lèverons les yeux au ciel plus d'une fois quand un vol de perruches bruyantes traversera le grand jardin de Tacacori en espérant y aperçevoir un intru : un perroquet amazone à front blanc au vol désordonné...

Moralité : on ne possède pas un perroquet, on vit avec lui.
  Ce qui peut-être vrai pour des histoires de chiens, ne l'est sûrement pas de pour les perroquets !


                 Curu du 03 mai 2011 au 02 octobre 2012, de passage à TACACORI EcoLodge...            

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur : 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 00:45

You know what ?Asociación Canófila Costarricense © TACACORI ECOLODGE
Aujourd’hui nous allons à la capitale...

Vous vous rappelez qu’on s’était fait doubler par un caniche rose en mars 2010 à Alajuela à cette petite exposition canine locale ? Aujourd’hui, c’est à San José que nous avons rendez-vous au  « Show de l’Independencia », le Show Latinoamericano, Centroamericano y del Caribe, organisé par l’Association Canine Costaricienne (Asociación Canófila Costarricense)

Nous sommes  toilettés pile-poils, et prêts à nous frotter aux "perros-ticos-latinos"… reste que côté entraînement… c’est loin dans nos souvenirs : notre dernière expo officielle datant de 2006 !

Nous arrivons au Collège Anglo-Americano où se déroule l’exposition.
Première surprise désagréable : les chiens «étrangers » doivent payer l’inscription le double du prix des chiens locaux… :o(

Deuxième surprise désagréable, nous arrivons à 9 h comme demandé et on nous apprend que nous avons déjà été appelés sur le ring. :o((     En effet nous portons les numéros 001 et 002.

Un coup de peigne plus tard, nous nous présentons au juge sans plus de mise en condition.
Exposition canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE 
A tout seigneur tout honneur j’ouvre le show des Bearded  dans la classe vétéran (hé oui, j’ai 9 ans et demi maintenant !). Un allez-retour face au juge tranquille, un tour complet pour les allures au petit trot. Moi, j’adore qu’on s’occupe de moi, qu’on me coiffe, qu’on me soigne.. alors pas de soucis, je ne bougerai pas d’un poil même quand cette dame me mettra la main aux fesses !!!

Exposition canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE

 








EXCELLENT
1er
CACCR


Elfy se présente (classe ouverte). Sur le ring, elle file, aérienne et vive dans ses allures, à mon étonnement plutôt patiente en statique, mais pas trop d’accord pour montrer à Mme le Juge (Sra. Clarice Oliveira. Brasil)  ses superbes dents blanches (elle a eu droit récemment tout comme moi à une séance de détartrage).

 Exposition canine COSTA RICA © TACACORI ECOLODGE










EXCELLENT
1ère
CACCR


Ulysse, Elfy et leurs fans © TACACORI ECOLODGENous sommes les deux seuls représentants BEARDED COLLIE ou collie barbudos (et non pas border collie comme écrit sur le catalogue de l'expo), et d’après ce que disent nos maîtres nous serions mêmes les seuls spécimens au Costa Rica !

Vous imaginez combien nous sommes admirés partout où nous allons, alors ici à une exposition canine, on a une multitudes de fans et de paparazzis !

 Sieste d'Ulysse © TACACORI ECOLODGE


S’en suit une très très très longue attente pendant que l'on juge, l'une après l'autre, toutes les autres races de chiens…

Une sieste s’impose sur les gradins.

 

 

En cherchant un peu, on a finalement trouvé d’autres cousins germains poilus. Vous savez, ces toys doggies avec leurs yeux ronds et leur noeud dans les cheveux !

Exposition canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE Expo canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGEExpo canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE  

Et plein de copains de tout poils et de toutes tailles...

Expo canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE Expo canine sept 2012 © TACACORI ECOLODGE

Nous d’habitude, on porte nos pinces croco pour tenir la « choupette », une bleue pour moi et une rose pour Elfy, mais pour le ring on est coiffé à la bearded, la raie au milieu, très classe... On est beaux hein ?

Coiffure 100% bearded © TACACORI ECOLODGE


Vers 17 h, c’est le passage au second ring avec autre juge (
Sra. Corina Hobber. Nicaragua) pour choisir le meilleur de race. Cette fois Elfy, qui accepte de sourire à la dame, sera la préférée.

Elfy meilleure de race © TACACORI ECOLODGE

 

 


 

 

 

ULYSSE (à gauche) Catégorie Vétéran :
EXCELLENT – 1er – UNCACEN (
Campeonato de la Unión del Caribe y Centroamérica) - PANAMERICANO – RESERVE DE RACE

Elfy meilleure de race © TACACORI ECOLODGE

ELFY (à droite) Classe Ouverte :
 EXCELLENT – 1ère – CACCR – UNCACEN (
Campeonato de la Unión del Caribe y Centroamérica) – PANAMERICANO – MEILLEURE DE RACE
 
 

Enfin, nous concourons pour le MEILLEUR DU GROUPE I  (correspondant aux bergers que nous sommes). En Classe ouverte Elfy se place 3ème du groupe, alors qu'en classe vétéran,  je prendrai la 4ème place du groupe.

Groupe 1 © TACACORI ECOLODGENous avons été coiffés (si je puis dire) chacun dans sa catégorie par un berger allemand…
C’était une expo « spécial bulldogs et bergers allemands » d’où peut être la préférence des juges... Il s’en est fallu d’un poil nom d'un bearded !

Mais allez, soyons fair-play. Pour nos maîtres, de toute façon, on est toujours les plus beaux !

♥ © TACACORI ECOLODGE ♥ © TACACORI ECOLODGE

...et qui sait, peut être qu’un jour prochain, il y aura un Collie Barbudo, champion au Costa Rica (aujourd'hui nous avons gagné des points), faisant ainsi officiellement connaître à tout le pays et en Amérique Centrale, notre race ici méconnue et ses qualités.

 A très bientôt,  
Ulysse (Ulysses pour les ticos ;o)

  
10 nouvelles photos inédites à découvrir dans notre album 
"deux Bearded Collies au Costa Rica"

        Cet article vous a plu ? Partagez-le sur :  

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ULYSSE & ELFY
commenter cet article

Tacacori Ecolodge (Le Blog)

  • : TACACORI EcoLodge
  • TACACORI EcoLodge
  • : Un EcoLodge français à votre arrivée au Costa Rica, à proximité (15 minutes) de l'aéroport international San Santamaria (San José).
  • Contact

Bienvenue sur TACACORI Blog

 

 

qrcode

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de TACACORI EcoLodge
Vous découvrirez ici toute l’actualité de l’hôtel (promotions, photos, évènements, billets d'humeur, bonnes affaires...) ainsi que les actualités d'Alajuela et au Costa Rica. Dorénavant vous disposerez ici d’une fenêtre ouverte en permanence sur l'Amérique Centrale. Merci de votre visite. Nous attendons vos commentaires sur notre blog et qui sait votre visite à TACACORI Ecolodge ;o)

Welcome to our blog, we’re glad you’re thinking about a vacation to beautiful COSTA RICA. TACACORI Ecolodge, small hotel is a new place where guests from around the world can come to experience the beauty of the nature in Costa Rica.
After a long way by plane in your arrival or days of hiking, biking, walking or four whelle touring,, before coming back home, we offer to our gusts the best choice for relaxing. TACACORI EcoLodge is just 15 minutes drive from the international Airport of San José (Julan Santamaria Airport) Costa Rica. The coffee filds all left their mark on this region, there are many activites to do here but il you prefer you can also simple relax in our garden. The night skies and stars are beaufiful here, and the weather is quite good all year, so dont' worry about when to come. We hope you decide to stay with us. We look forward to welcoming you in our blog or in person in TACACORI EcoLodge.

                        Nadine ANTOINE & Patrick BELLORINI - Genéral Managers

Rechercher

Archives