Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 00:00

Jour après jour, les travaux continuent d'avancer...
 













A l'intérieur, les salles de bains sont maintenant carrelées de gros carreaux de faïence beige agrémentées d'une touche pierre naturelle.
  













A l'extérieur, des céramiques façon terre cuite recouvrent désormais les terrasses
 




 





Les accès se précisent : création des escaliers et tracé du sentier menant aux villas.

Retrouver d'autres photos légendées dans notre album construction.

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 11:51

Voici déjà quelques mois que se profilait la structure de la première version de notre site internet http://www.tacacori.com./

Jour après jour, il s'est enrichi, d'albums photos, d'illustrations, d'informations, et de conseils qui aideront le voyageur curieux à préparer ses vacances au Costa Rica.
A noter la rubrique "Le saviez-vous" qui en quelques lignes vous permettra de connaître quelques aspects particuliers du Costa Rica.

En ligne actuellement disponible une version française et une version anglaise relativement complète.
Début août, une version espagnole sera également finalisée, suivie d'une version italienne et enfin allemande prévue pour la rentrée de septembre.

Au niveau infographie, quatre nouveaux bandeaux évoquent quelques images typiques du Costa Rica,  à retrouver au fil des pages pour le plaisir de découvrir ce pays aux mille facettes ....





A bientôt sur nos pages.

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 00:00

La "temporada verde", la saison verte appelée aussi "invierno" n'a rien à voir avec nos hivers européens ! 
Les mois de mai, juin, septembre et octobre de «la temporada verde» sont considérés par les hôteliers et autres prestataires de services comme basse saison

Les matinées sont généralement très ensoleillées, les nuages se forment vers midi... suivis par de grosses averses, souvent sous forme d'orage qui éclatent en milieu d'après-midi et disparaissent progressivement en début de soirée pour laisser place à nouveau au soleil. 



Avec cette alternance soleil/pluie la nature est luxuriante.
Les arbres explosent de couleurs...

Les Européens sont nombreux à choisir de visiter le pays en juillet et août (période correspondant aux vacances scolaires).
La côte caraïbe est généralement plus arrosée que la côte Pacifique, sauf en juillet/août où les tendances s'inversent.  Cette période est appelée ici le "petit été".

Les mois de septembre et surtout octobre sont considérés (en théorie) comme les plus pluvieux mais ils arrivent aussi qu'ils soient particulièrement ensoleillés !

La conclusion est qu'il est très difficile de prévoir le temps qu'il fera lors de votre voyage...Nous affirmons qu’il n’y a pas de «meilleure saison», tout dépend des années, des goûts et des motivations de chacun…
Repost 0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 20:00
Selon une récente étude de la New Economics Foundation, un institut britannique qui dresse le classement de 143 pays (99 % de la population mondiale), c'est bien au Costa Rica qu'il faut poser ses bagages ;o)

Ce tout petit pays d'Amérique Centrale possède l'HPI (Happy Planet Index) le plus élevé du monde.
Cet indice est calculé en fonction de l'espérance de vie, la satisfaction des habitants et les politiques menées en faveur de l'environnement.

Le Costa Rica est un pays où la biodiversité est remarquable, où les habitants vivent en moyenne jusqu'à l'âge de 78,5 ans. 85 % des habitants se disent heureux de vivre dans ce petit pays dépourvu d'armée qui a préféré investir ses ressources dans la préservation de l'environnement et n'est pas loin d'avoir trouvé l'équilibre entre consommation et ressources naturelles. (Il produit 99% d'énergies renouvelables).

Le seconde position de ce classement revient à la République Dominicaine, autre paradis à touristes des Caraïbes, suivie par l'Australie.
Les pays d'Amérique Latine monopolisent neuf des dix premières places, alors que par exemple l'Allemagne occupe le 51ème rang, l'Italie (69 ème), l'Angleterre (74 ème) et la France le 71ème. Les Européens font toutefois mieux que les Etats-Unis (114ème rang) et le Zimbabwe se voit décerné la lanterne rouge...

L'étude dans son intégralité (doc pdf) est accessible sur internet sur le site de : www.happyplanet.org
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 11:15
Pour autant que je me souvienne, j'ai toujours raisonné à contre courant des honnêtes gens, un peu comme un saumon nage à contre-courant ;o) Là où tout le monde s'accordait sur un sujet, cela me demandait des efforts gigantesques d'abonder dans le sens commun.  J'avais souvent un avis différent mais je la fermais pensant plus intelligeant de me ralier à la majorité. La maturité venant, le fait de côtoyer des congénères, les voir évoluer, se tromper souvent, mon adaptation sociale m'ont conforté dans ma propre voie, ma façon de penser. Peu à peu, Je me suis donc sentie dans le vrai, et finalement j'ai décidé de cultiver cette différence.

Et au moment même, où je me pose la question du bien fondé de la direction prise pour ma vie (avec 10° de plus toute l'année ;o), tous autour de moi me parlent une nouvelle fois de sécurité, crise, patrie, habitude, attaches familiales ...Alors, je vous le demande, suis-je normale, docteur ?

"Think different" disait Apple !
Un extrait de sa campagne de pub :

Here’s to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes.
The ones who see things differently.
They’re not fond of rules. And they have no respect for the status quo.
You can quote them, disagree with them glorify or vilify.
But the only thing you can’t do is ignore them. Because they change things.
They push the human race forward. While some see them as the crazy ones, we see genius.
Because the people who are crazy enough to think they can change the world, are the ones who do.
Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents...
Tous ceux qui voient les choses différemment,qui ne respectent pas les règles.
Vous pouvez les admirer, ou les désapprouver, les glorifier, ou les dénigrer.
Mais vous ne pouvez pas les ignorer. Car ils changent les choses.
Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l'humanité.
Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie.
Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde, y parviennent.
Repost 0
Published by Nad - dans HUMEUR
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 01:43

De la rue, on ne voit rien. L’épaisse végétation dérobe au regard ce qui semble une promesse de quelque chose qui ne se dévoile pas encore ;o)


Un chantier de construction est toujours une énigme, un petit monde clos, une communauté privée, avec ses règles, ses codes, ses anecdotes et ses habitudes.

On y descend dès 6 h du matin par la longue côte jusqu’à la première construction. C’est ainsi que se retrouvent au fond du grand jardin secret de TACACORI EcoLodge depuis près de 3 mois, une quinzaine d’hommes...

La pelouse verte piétinée, a peu à peu laissé place à une boue collante faite de terre remuée et d'eau de pluie.

D'ici, on repère bien maintenant les 4 grandes formes grises chapeautées de rouge qui croient encore pouvoir se fondre entre les massifs de fleurs et les grands arbres !
Dans cet univers contrasté, un oiseau coloré passe, traçant une invisible courbe, parmi les trouées de soleil sur fond de ciel bleu. Juste en dessous de lui, deux hommes sont en train de couler du béton. D’autres découpent avec des cisailles des treillis d’acier. Un peu plus loin, une équipe pose des grosses poutres en fer qui structurent le toit.

Chacun a son travail, du jeune manutentionnaire à l’ouvrier spécialisé, cette obscure hiérarchie s’active sous l’œil clair et avisé d'Enriqué le Chef de Chantier.

Le goutte à goutte de la cafetière électrique, puis ses éructations l'annonçaient depuis quelques minutes déjà : le "cafésito" de 9 h 30 est prêt !

La pause. On s'installe à même le sol nu de la villa la plus avancée. 

Un solide "casado" tiré du sac composé de riz, de haricots rouges et parfois agrémenté de morceaux de viande, un coup d'oeil sur "Diario" le journal du jour, avant de reprendre du service jusqu'au repas de midi. 

Aujourd'hui Luis, l'ingénieur, vient faire une visite de chantier. Comme chaque fin de semaine, il a préparé un petit paquet de colones correspondant au salaire hebdomadaire de chacun de ses ouvriers. 

Le travail journalier se termine à 16 h mais pendant la saison verte c'est la pluie qui, souveraine, sera la seule a décider que la journée au chantier est terminée et qu''il est temps pour chacun de regagner son chez-soi.


 

Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 19:18

Une casquette vissée sur la tête, sa "machette" à la ceinture,
un jean, des bottes en caoutchouc, et un grand sourire pour vous si vous croisez son chemin !
Voici "Don Carlos El jardinero del jardin del Eden".

Don Carlos c'est la mémoire "de la finca". Il connait chaque arbre, chaque fleur, et chaque plante du jardin est passée au moins une fois dans ses mains.

Les maîtres du lieu, il les a tous connus :  Philippe le français, puis Rodney le Canadien et puis maintenant ces deux français qui veulent construire un petit hôtel au milieu de son jardin... Pff... ;o)
Au début, ce remue-ménage dans son territoire lui faisait un peu peur.... mais et depuis quelques mois il s'est fait tout doucement à l'idée des constructions et à l'idée que bientôt des clients pourront voir le travail qu'il a accompli ici depuis plus de 10 ans...

Une seule consigne de notre part, ne jamais couper les arbres !!! Alors, on déplante, déplace, repique, égalise, taille suivant les besoins de la construction..

A TACACORI, Don Carlos a un ennemi juré :  les fourmis attines ! Ces petites créatures, sont pourtant les plus grands herbivores de la forêt tropicale ; elles peuvent défolier totalement un arbre en une nuit !
Ces fourmis ont la particularité de cultiver des champignons dans des galeries souterraines, pouvant atteindre plus de deux mètres de profondeur. Elles peuvent parourir des kilomètres pour chercher les feuilles nécessaires à leur champignonière ! 

Pour l'heure, Don Carlos, s'emploie à réaliser un "vivero", une pépinière, destinée à conditionner boutures et jeunes plants dans de petits sacs. Dans deux ou trois mois, ils trouveront leur place définitive le long des allées menant aux villas.

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 19:12
Les probabilités que vous ayez déjà entendu parlé du site Facebook (www.facebook.com) sont très fortes.
Dans le cas contraire... ça ne saurait tarder  ;o) 

2007 a été une année extraordinaire pour ce site de réseautage social créé initialement pour les étudiants d’Harvard. Et vous, qui retrouverez-vous sur ce site ?
Des amis actuels ou passés, des membres de votre famille sûrement. ... des clients et de futurs voyageurs désireux de découvrir le Costa Rica par une entrée Francophone !

Une page dédiée TACACORI EcoLodge

Pour notre part, nous avons mis en place une page de présentation de TACACORI. Les clients, amis et sympathisants pourront s’identifier comme étant «fan» de notre hôtel.
C’est intéressant, parce que ça nous permet d’entrer en contact avec nos clients et de les informer dans un cadre moins «corporatif», d'écouter leur suggestions ou réactions, mais c’est d’autant plus important pour démarrer notre communication et notre activité parce que les amis de nos clients pourront afficher dans leur profil qu’ils sont «fans» de TACACORI EcoLodge.
Quoi de mieux que le référencement par des personnes de confiance, clients ou amis !
On compte sur vous, faites bien circuler l'info ! MERCI !

Pour ceux qui ont un compte Facebook, d'un clic (petit drapeau en haut à coté du titre)  devenir Fan de Tacacori Ecolodge



Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 22:29

Tacacori étant auparavant une simple habitation, nous devons prévoir dès maintenant un parking correspondant à la capacité de notre Ecolodge. La principale difficulté rencontrée est un dénivelé important du terrain à l'entrée de la propriété qui nous impose la création de murets de soutènement pour obtenir des niveaux plats.Nous avons prévu 6 emplacements spacieux pour les véhicules de nos clients qui seront ainsi garés à l'intérieur même du lodge repartis en 3 îlots de 2 emplacements.
Don Carlos, notre jardinier à donc pour mission urgente de déplanter quelques caféiers et arbresqui se trouvent sur les emplacements. Nous optons pour un revêtement en petits cailloux de couleur rouge appelé « lastré » qui aura pour double avantage de donner un aspect plus naturel et de permettre une infiltration pluvieuse naturelle.  Enrique (Chef de chantier), Luis (Chef de travaux) et Maurice (Ingénieur)
                                               

Sous ces latitudes la nuit tombe vers 18 h 00. Pour les arrivées nocturnes de nos clients, quelques éclairages basse tension, disséminés au sein de la végétation créeront une ambiance tamisée utile soulignant par exemple les bambous géants bordant le parking de gauche. Une façon de découvrir le jardin sous un autre aspect. Enfin, de petites bornes lumineuses seront placées tout au long des allées jusqu’aux villas.

Repost 0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 09:03
     

    

    
 Photos Maurice Manaut : le 4 mai 2009

Tacacori Ecolodge se construit avec un minimum d’impact sur la nature. Pour respecter notre souhait, aucun arbre n’a été coupé pour intégrer les constructions dans le jardin. L'architecture favorise la lumière naturelle et la ventilation d’une façon complémentaire à l’environnement.
Repost 0

Tacacori Ecolodge (Le Blog)

  • : TACACORI EcoLodge
  • TACACORI EcoLodge
  • : Un EcoLodge français à votre arrivée au Costa Rica, à proximité (15 minutes) de l'aéroport international San Santamaria (San José).
  • Contact

Bienvenue sur TACACORI Blog

 

 

qrcode

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de TACACORI EcoLodge
Vous découvrirez ici toute l’actualité de l’hôtel (promotions, photos, évènements, billets d'humeur, bonnes affaires...) ainsi que les actualités d'Alajuela et au Costa Rica. Dorénavant vous disposerez ici d’une fenêtre ouverte en permanence sur l'Amérique Centrale. Merci de votre visite. Nous attendons vos commentaires sur notre blog et qui sait votre visite à TACACORI Ecolodge ;o)

Welcome to our blog, we’re glad you’re thinking about a vacation to beautiful COSTA RICA. TACACORI Ecolodge, small hotel is a new place where guests from around the world can come to experience the beauty of the nature in Costa Rica.
After a long way by plane in your arrival or days of hiking, biking, walking or four whelle touring,, before coming back home, we offer to our gusts the best choice for relaxing. TACACORI EcoLodge is just 15 minutes drive from the international Airport of San José (Julan Santamaria Airport) Costa Rica. The coffee filds all left their mark on this region, there are many activites to do here but il you prefer you can also simple relax in our garden. The night skies and stars are beaufiful here, and the weather is quite good all year, so dont' worry about when to come. We hope you decide to stay with us. We look forward to welcoming you in our blog or in person in TACACORI EcoLodge.

                        Nadine ANTOINE & Patrick BELLORINI - Genéral Managers

Rechercher

Archives