Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 02:42

 

Pour renouveler le visa costaricain touristique valable seulement trois mois, il faut sortir au moins trois jours du Costa Rica...Nous avons choisi d’aller faire un tour au Nicaragua. En quelques jours, bien évidement impossible de visiter un pays,  alors nous limitons nos ambitions à la ville de Granada et ses environs.

pena-blanca.jpgNous partons en voiture, jusqu'à Peñas Blancas, le poste-frontière, où nous devrons la laisser dans un parking gardé car il nous manque une autorisation d'entrée pour le véhicule.
Les formalités  frontalières  sont simples une fois qu'on connait la procédure. On rejoint la poste frontière du Nicaragua à pied avec nos bagages. L'entrée au Nicaragua est taxée  : 7 U$/personne, plus 1 U$/personne pour la taxe municipale. Quelques tampons, quelques dollars à distribuer aux uns et aux autres qui se proposent pour divers services, puis c'est enfin le départ en taxi (40 U$) vers Granada à 100 Km. 

volcansDe l'autre côté de la frontière  très vite la route longe le grand lac du Nicaragua (ou Cocibolca, litteralement "mer d'eau douce"), Nous voyons très bien l'île d'Ometepe, avec les cônes jumeaux de ses deux volcans, Concepcion et Maderas.
Nous quittons à Nandaime  la panaméricaine pour prendre la route de Granada, cahoteuse à souhait.

 

Puis nous arrivons à Granada, en début d'après-midi et il fait chaud, très chaud même (36°C à l'ombre). C'est une ville coloniale de 500 ans qui possède une grafacade-violette.jpgnde homogénéité architecturale et beaucoup de charme. Elle est considérée comme l'une des plus belles villes coloniales de l'Amérique Centrale.

La ville Granada est connue aussi sous le nom de « La Gran Sultana », à cause de son aspect mauresque et andalou.

Son architecture coloniale est très bien conservée. Des toits faits de tuiles chevauchées couvrent les auvents des maisons, aidant à minimiser la chaleur du soleil.  De petites cours intérieures qui se dévoilent derrières des grilles ou des portes.

patio  

collegiens.jpg 

Sur la photo de droite, des collégiens, ici comme au Costa Rica et dans la plupart des pays latins, les étudiants portent l'uniforme.

Après avoir sillonné de part et d’autre la ville nous avons suivi un chemin vers la calle de La Calzada qui va jusqu'au lac. Des calèches la parcourent sans cesse.

Iglesia-Guadelupe 

 

 

 

À mi-chemin entre le parque central
et le lac se dresse l’Iglesia Guadelupe.

 

Granada10Comme dans beaucoup d'autres villes coloniales latino-américaines, on découvre une Place Centrale ombragée, elle constitue le point de rencontre où les habitants se retrouvent à tout moment de la journée.

Tout près de la Place Centrale s'érige le marché typique où, pour des prix très avantageux, il est possible de trouver chaque matin des fruits tropicaux, des légumes frais, de la viande, du fromage, et des poissons du Lac Cocibolca.

... à suivre... las Isletas de Granada

******************************************************************************************************************************* 

 

façade-violette

NICARAGUA, Granada et Las Isletas,
Nouvel ALBUM PHOTO en ligne

 

"La siesta" - Granada - Mai 2010
© TACACORI EcoLodge
 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans PAYS VOISINS
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:24

sismographe.jpgUn puissant séisme de 6,1 sur l'échelle du moment (Mw) a secoué hier le Costa Rica à 16H16 locales (22H16 GMT), l'épicentre était situé à 30  km au Sud Ouest de Quepos.

Ce séisme est dû à des mouvements complexes de convergence dans un contexte de subduction et de coulissage entre la plaque lithosphérique des Cocos et la microplaque du Panama.

Ni victimes ni dégâts majeurs ne sont signalés dans l'immédiat et aucune alerte au tsunami n'a été lancée.

poro.jpgLe meilleur moyen de se prémunir contre les effets dévastateurs des tremblements de terre est d'élaborer des mesures préventives, notamment des règles d'aménagement, de construction et d'exploitation parasismiques se rapportant à tout projet de bâtiments, d'équipements et d'installations.

C'est pourquoi les  casitas à TACACORI EcoLodge répondent aux normes antisismiques 
ont été conçues selon les règles de conception et de construction parasismiques.

Pour en savoir plus sur l'activité sismique au Costa Rica, visitez le site de l'Observatoire Vulcanologique et SIsmologique du COsta RIca) : http://www.ovsicori.una.ac.cr/listasentidos.htm

Le saviez-vous ?
Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS (Institut Geophysique américain) utilise la "magnitude de moment" (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 18:47

 TEXAS

"Ranch du Guanacaste"


TEXAS
par TACACORI EcoLodge

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans AU COSTA RICA
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 23:51

Vietnam ? Non, Costa Rica !

TACACORI EcoLodge lance sa campagne de promotion  avec le slogan : « Le Costa Rica n'a pas fini de vous surprendre »

Celle-ci vise à valoriser les différentes façettes du pays, à souligner la diversité de ses paysages (volcans, jungles luxuriantes, plages, forêts sèches, pluvieuses, nugeuses, mangrove....) la richesse de sa faune (dont plus de 800 espèces d'oiseaux), de sa flore (le Costa rica abrite quelques 10 000 espèces de plantes), la diversité culturelle, les traditions... 

La grande variété des atouts du Costa Rica constitue autant d’invitations à la découverte pour le visiteur qui y trouvera un monde à la mesure de ses désirs.

En attendant, ceux qui aiment l’aventure, la nature et le dépaysement ont de bonnes raisons de visiter ce pays surprenant avec bien sûr comme porte d'entrée : TACACORI EcoLodge. ;o)

Visitez : www.tacacori.com

Ci-dessous, les rizières du Guanacaste, à bientôt pour d'autres photos.

VIETNAM
VIETNAM
par TACACORI EcoLodge

 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans AU COSTA RICA
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 01:07

marche2.jpgLe leitmotiv de notre EcoLodge en matière d’achat est le suivant :

acheter local et favoriser les produits avec garanties environnementales et sociales. Ainsi notre établissement se fournit, en priorité, en produits alimentaires bio chez les petits producteurs locaux notamment au marché d’Alajuela.

marche-copie-1.jpg 

 

 

 

 

 

Ce sont ces fruits que vous retrouverez le matin sur votre table pour un petit déjeuner vitaminé.

 petitdej.jpg

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ECHOS ECOLOGIQUES
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 02:36
 
trogon

"La Illusion" c'est aussi un nid d'aigle, une cache secrète au milieu de la forêt primaire, réservée.... aux initiés et d'où l'on observe une faune et une nature encore totalement préservées. 

laillusionÀ deux petites  heures de Tacacori EcoLodge en voiture. Le soleil. La douceur de vivre, l'hospitalité, l'amitié. C'est ici que Muriel et Jean-Dominique ont décidé d'ouvrir leur future maison d'hôtes. Muriel et Jean-Dominique, ce sont nos tout premiers visiteurs, ceux qui ont connu le projet TACACORI dans ces toutes premières ébauches, qui ont suivi chacune des étapes de notre projet.

Ils sont arrivés au Costa Rica il y a 6 ans et à Montaňa Grande ils ont acheté une propriété de 200 hectares, recouverte d'une végétation magnifique. C'est ici qu'ils ont décidé de vivre. Ils ont construit au cœur de cette finca une jolie villa  avec piscine, qui sera bientôt accompagnillusion-soleil-couchant.jpgée d'une première casita pour les invités.

Dans quelques mois, ils seront à leur tour, comme nous à un tournant de leur vie. Leur établissement, "La Illusion", devrait être terminé l'an prochain ou l'année suivante nous glisse Muriel qui a déjà dû faire preuve de patience pour mener à bien son projet. Car ici, si tout est possible, en revanche, il faut du temps.... Le temps : une dimension toute relative au Costa Rica ;o)

D'ailleurs, il s'est arrêté pour nous pendant deux jours passés en leur très charmante compagnie à "la Illusion". Quelques instants d'émerveillement partagés devant la nature...

singe

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans EXPATRIATION
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 20:26

fumerollesauloin.jpgJoël, du Restaurant "Le Colbert" l'avait signalé hier matin sur Facebook : de grandes fumerolles s'échappent du sommet du volcan Poas ! 

Il n'en fallait pas moins vous l'imaginez pour piquer notre curiosité de nouveau voisin. Hélàs  nous arrivons à 15h25, soit 5 minutes avant la fermeture de l'entrée du Parc National, et on ne nous laissera pas rentrer. De toute façon les nuages sont apparus, alors, autant en profiter pour déguster un bon capuccino et quelques douceurs chez Joël et reporter notre escapade au lendemain...

Départ matinal ce dimanche pour le volcan Poàs, car nous voulons à tout prix arriver avant les nuages et avant les touristes !!! 23 kms au compteur depuis  notre EcoLodge, soit une petite demi-heure de route en voiture. Ce sont de fortes odeurs de soufre qui nous accueillent dès l'entrée du parc.

"Mucho mejor hoy " nous lançe malicieusement la jeune femme de l'entrée qui reconnait le véhicule de TACACORI EcoLodge et, après quelques palabres, elle accepte de nous accorder le tarif "résidents" (1000 colones au lieu de 10 $).

poasfumerolles.jpg 

Nous arrivons à l'observatoire parmi les premiers, et pouvons profiter d'une vue magnifique sur le cratère laiteux. Superbe panorama et vue imprenable sur le lac le plus acide du monde (pH = 0), une véritable carte postale, avec en plus la chance éphémère d'un long panache blanc se détachant parfaitement sur un ciel d'azur.

Un spectacle qui mérite un nouvel album photos  dans ce blog. Botos

Après une petite marche d'une trentaine de minutes,
nous parvenons au second cratère du nom de Botos, éteint celui-ci. Il  forme un grande lagune d'eau douce dans laquelle on aurait bien envie de se baigner.

shower.jpg 

 

 

 

En consolation, sur le chemin,
je m'offre une douche de soleil ;o)

Un dernier dtouristes.jpgétour près du cratère actif avant de repartir...

 

 

 

 

 

 


Il est 10h30, les touristes mais  aussi les Ticos (c'est dimanche) commençent à affluer.
Le vent a dû tourner et les nuages arrivent, mêlant le long panache blanc de Poàs au plafond cotoneux.

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 04:09

You know what ?

Ulysse-admire.jpgIls nous disaient : "Vous verrez les bearded, quand nous serons au Costa Rica, vous verrez des forêts, des arbres, des animaux extraordinaires inconnus de mémoire de Bearded". C'est vrai qu'ici cela change pas mal de nos balades dans les Vosges.

Notre nouvelle forêt s'étend des hauts plateaux de la Vallée Centrale aux limites du Parc National du Volcan Poas.  C'est une montagne à l'apparence tranquille, bien installée dans un paysage aux allures alpestres.

Aux abords du Parc National du Volcan Poas, la végétation devient alors exubérante avec des énormes feuilles qu'on appellent  "les parapluies du pauvre" sous lesquelles Ulysse et moi nous aimons chercher l'ombre bien qu'à cette altitude (2 700 m) la température fraîche nous convienne parfaitement.parapluie.jpg 

Balader deux humains en forêt tropicale ce n’est pas du pâté pour chien de luxe, croyez-moi. Toujours à faire des recommandations  : "Titou attends nous... Elfy ne touche pas ce morceau de bois... n'allez pas là dessous, ne buvez pas là-dedans" une vraie calamité de voyage ces deux là !!!.

Mais qu'est-ce qu'ils croient ? Qu'on n'a pas reniflé  des traces de tatous, de pizotes, de tapirs .... et même des traces de pumas ! C'est une forêt beaucoup plus grande que celle qu'on connaissait… et beaucoup plus belle aussi, un rêve de promenade pour chien.

Pour être tout à fait honnête, figurez-vous que bien que préoccupés par les traces invisibles d'une espèce particulière de fauve, et même si c’est un peu méchant, on ne risquait pas de le rencontrer, ou de loin, avec une bonne paire de jumelles, car il est bien trop prudent pour croiser deux "perros" randonneurs...

Elfy-feuille.jpgC'est l'heure du couchant, le soleil lui aussi va migrer vers d'autres horizons.
Ulysse et moi, rejoignons enivrés d'odeurs et d'images, notre nouvelle maison dans laquelle nous avons déjà bien pris nos repères.

Elfy 
 
                                    

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ULYSSE & ELFY
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 01:13

  ... la chambre aux oiseaux

motmotAu Costa Rica, les oiseaux sont sans nul doute ce qui fascine le plus les visiteurs, avec quantités d’espèces plus colorées et spectaculaires les unes que les autres : perroquets, toucans, colibris, pélicans pour n’en citer que quelques-unes, sans oublier bien sûr le mythique quetzal.

 16

Galets polis, teintes cérusées, cotonnades brodées, bois flotté et matières naturelles se fondent dans une tendre harmonie de bleu et de beige voici enfin dévoilée Casita Pàjaros la cinquième et dernière chambre de TACACORI EcoLodge.

Motmot dans le jardin de TACACORI EcoLodge

 

 

 

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 00:13

Oui, ça bouge toujours à TACACORI EcoLodge : nous pouvons désormais vous recevoir en famille ! (jusqu'à 4 personnes).

Démonstration avec ce relooking qui depuis quelque jours donne à notre Guest-room (tout en lui conservant son âme) une autre dimension, une empreinte nouvelle et quelques touches de couleurs...

Avant...     banana-avant.jpg

  banana-room.jpg
                                                      Après...

Avant...     
banana-2.jpg

 vue-du-lit.jpg
                                                     Après...
                                                                 

En lire plus sur  Banana Guest-Room, la jolie chambre  familiale jaune et noir de TACACORI EcoLodge

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans ACTUALITES TACA
commenter cet article

Tacacori Ecolodge (Le Blog)

  • : TACACORI EcoLodge
  • TACACORI EcoLodge
  • : Un EcoLodge français à votre arrivée au Costa Rica, à proximité (15 minutes) de l'aéroport international San Santamaria (San José).
  • Contact

Bienvenue sur TACACORI Blog

 

 

qrcode

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de TACACORI EcoLodge
Vous découvrirez ici toute l’actualité de l’hôtel (promotions, photos, évènements, billets d'humeur, bonnes affaires...) ainsi que les actualités d'Alajuela et au Costa Rica. Dorénavant vous disposerez ici d’une fenêtre ouverte en permanence sur l'Amérique Centrale. Merci de votre visite. Nous attendons vos commentaires sur notre blog et qui sait votre visite à TACACORI Ecolodge ;o)

Welcome to our blog, we’re glad you’re thinking about a vacation to beautiful COSTA RICA. TACACORI Ecolodge, small hotel is a new place where guests from around the world can come to experience the beauty of the nature in Costa Rica.
After a long way by plane in your arrival or days of hiking, biking, walking or four whelle touring,, before coming back home, we offer to our gusts the best choice for relaxing. TACACORI EcoLodge is just 15 minutes drive from the international Airport of San José (Julan Santamaria Airport) Costa Rica. The coffee filds all left their mark on this region, there are many activites to do here but il you prefer you can also simple relax in our garden. The night skies and stars are beaufiful here, and the weather is quite good all year, so dont' worry about when to come. We hope you decide to stay with us. We look forward to welcoming you in our blog or in person in TACACORI EcoLodge.

                        Nadine ANTOINE & Patrick BELLORINI - Genéral Managers

Rechercher

Archives