Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 02:57

Sixaola, Isla Colόn, Isla Bastimentos, Punto Hospital

carte.jpg
Trois mois sont encore passés et il nous faut à nouveau sortir du pays pour renouveler notre visa. Nous allons cette fois au Panama, notre voisin du sud, vers l'archipel de Bocas del Toro, un coin de paradis amarré sur la Côte Caraïbes.

L'archipel fut découvert par Christophe Colon en 1502 et il donna son nom à l'île principale, Isla Colόn, où se trouve également la ville principale de l'archipel, Bocas del Toro.

Bocas fut le siège de la puissante United Fruit Company américaine au début du XX siècle. A cette époque, la ville comptait  25.000 habitants, mais ces temps d'abondance se termineront dans les années 1920, lorsque qu'une épidémie décima les plantations et le commerce des bananes.



cafecolon.jpg
Reste quelques traces de l'architecture néo-coloniale de cette époque qui donne à Bocas un charme certain.
Mais Bocas del Toro est surtout propice à la découverte des îles en lancha, un petit bateau moteur rapide.

Nous sommes Patrick et moi accompagné de Jean René (dit Juan), un français qui nous a gentiment invité à venir découvrir son hôtel "Casa Moabi" et a choisi de se joindre à nous pour ce périple panaméen.
Pour l’heure nous arrivons tous les 3 au fleuve Sixaola qui sert de frontière où nous devons changer de véhicule. A peine descendu du taxi qu’un jeune homme nous alpague, portant la valise, prêtant un stylo... se proposant de nous guider dans les formalités nécessaires au franchissement de la frontière. On ne dira pas non, sachant maintenant par expérience (voir épisode Nicaragua) que, même face à un refus de notre part, il nous accompagnera dans tous les cas jusqu’à notre taxi panaméen ! 

patjuandouane
Direction le bureau de la Migration Costaricien, afin de faire tamponner nos passeports, indiquant ainsi que nous quittons le territoire. Je m'adresse au douanier disponible et lui tend mon passeport. Durant les minutes suivantes, il reporte au stylo toutes mes informations, s’appliquant à ne faire aucune erreur. Je constate un léger blocage au moment où, à l’aide de ses doigts, il entreprend de compter le nombre de jours que j’ai passé au Costa Rica… « Un jour de trop » grimace-t-il !
Je le savais bien évidemment, alors j’improvise... et prétexte un problème de panne de voiture avec une moue embêtée. Juan me souffle discrètement que je ne vais difficilement échapper au bakchich. Finalement, peut être lasse de mon espagnol limité, il me rend mon passeport tamponné et me voila prête à passer le pont vers contrôle suivant.

pontAu-dessus du fleuve s'étire un grand pont d'acier rongé par la rouille, jonché de gros madriers de bois branlants posés tant bien que mal sur la structure trouée... Nous avançons à pas prudents vers le Panama, alors que derrière nous 3 semi- remorques énormes nous emboîtent le pas ! A cet instant nous avons tous la même pensée… "pourvu que la structure résiste encore un peu" !!!

Une fois la douane Panaméenne passée, nous changeons de véhicule pour Almirante (environ 10$/pers pour une heure de route) notre dernière étape « terrestre » et point d’embarquement pour l’ile de Colόn, située a 45 minutes de la cote. Seule ombre à ce tableau idyllique celle des déchets plastiques, plaie de ces régions pauvres et peu sensibilisées à l'environnement. Bouteilles, boîtes métalliques, s'accumulent dans les arrière-cours et des fossés du village et s'attaquent sans vergogne au rivage de cette île de rêves, laissant  apparaître parfois le long des côtes l'empreinte de leur pathétique assaut.

Dans le petit bateau-taxi, la traversée continue par un parcours le long de la mangrove bordant la mer. Les paysages défilent a toute vitesse, le soleil brille, il fait bon et l'eau devient turquoise, magnifiquement pure, les côtes sont vierges. J’ai hâte d’arriver !

A Bocas del Toro, la ville offre un vaste choix d'hôtels. Dormir ici ou continuer vers l'île Bastimentos ? La ville est jolie et colorée, mais l'ambiance est un peu trop touristique et agitée à notre goût. Nous choisissons d'aller passer la nuit sur Isla Bastimentos à quelques encablûres de Colόn, histoire de voir peut être si l'eau est encore plus bleue...

Old-BankArrivés au petit village de Old Bank , nous grimpons vers l'hôtel Bastimentos qui dispose de chambres avec une terrasse panoramique plutôt sympathique donnant sur la mer.

L'appel de l'eau est trop insistant, nous partons immédiatement à Punto Hospital (Hospital Point) sur Isla Solarte (Cayo Nancy) pour une première séance desnorkelling et retour à Old Bank.

pinata.jpgSillonnant la rue du village, les cris d'une marmaille surexitée attirent notre attention à l'ouest de l'île. Des enfants armés d’un bâton essayent de casser la piñata afin de récupérer les sucreries cachées à l'intérieur.
Mickey a libéré ses trésors et les gosses sont à croquer avec leurs cheveux crépus pailletés de confettis multicolores.

Terrasse-du-Roots.jpg

 

 

 

 





Nous terminons la journée au resto Roots, l’une de ces petites bicoques construites de planches colorées, perchées sur les pontons de bois sur  pilotis. La cuisine y est simple et délicieuse. Je rencontre Daves, un expatrié anglais avec qui j'échange quelques mots et qui me recommande la visite d'une jolie plage nommée Polo beach.

La vie des rues est douce comme du sucre, le temps est suspendu, voilà l’ambiance Caraïbes que j'aime
(à suivre...)

  *******************************************************************************************************************************

boca-del-drago.jpg

Nouvel ALBUM PHOTO en ligne

 

"Lancha à Boca del Drago  - Panama - Octobre 2010
© TACACORI EcoLodge
 

Partager cet article

Repost 0
Published by TACACORI EcoLodge - dans PAYS VOISINS
commenter cet article

commentaires

Tacacori Ecolodge (Le Blog)

  • : TACACORI EcoLodge
  • TACACORI EcoLodge
  • : Un EcoLodge français à votre arrivée au Costa Rica, à proximité (15 minutes) de l'aéroport international San Santamaria (San José).
  • Contact

Bienvenue sur TACACORI Blog

 

 

qrcode

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de TACACORI EcoLodge
Vous découvrirez ici toute l’actualité de l’hôtel (promotions, photos, évènements, billets d'humeur, bonnes affaires...) ainsi que les actualités d'Alajuela et au Costa Rica. Dorénavant vous disposerez ici d’une fenêtre ouverte en permanence sur l'Amérique Centrale. Merci de votre visite. Nous attendons vos commentaires sur notre blog et qui sait votre visite à TACACORI Ecolodge ;o)

Welcome to our blog, we’re glad you’re thinking about a vacation to beautiful COSTA RICA. TACACORI Ecolodge, small hotel is a new place where guests from around the world can come to experience the beauty of the nature in Costa Rica.
After a long way by plane in your arrival or days of hiking, biking, walking or four whelle touring,, before coming back home, we offer to our gusts the best choice for relaxing. TACACORI EcoLodge is just 15 minutes drive from the international Airport of San José (Julan Santamaria Airport) Costa Rica. The coffee filds all left their mark on this region, there are many activites to do here but il you prefer you can also simple relax in our garden. The night skies and stars are beaufiful here, and the weather is quite good all year, so dont' worry about when to come. We hope you decide to stay with us. We look forward to welcoming you in our blog or in person in TACACORI EcoLodge.

                        Nadine ANTOINE & Patrick BELLORINI - Genéral Managers

Rechercher

Archives